Mini sorties  »rush-craft »

30 mars 2016

Matos et RETEX

déjà je vous laisse apprécier la profondeur abyssale du jeu de mots ci dessus Cool

(j’avais bush-draft aussi mais ça collait moinsse…)

alors: il pleut depuis 2 jours, je suis assigné à résidence pour cause de ramasse scolaire quadri-journalière… que faire de ces 2 heures devant moi ?

je regarde les chiennes, elles me regardent… allez hop! on y va!

pas bien funky la ballade autour de la maison sous la petite bruine résiduelle intermittente, qu’est-ce qu’on pourrait faire pour pimenter un peu ?
je repense à ma dernière sortie, l’oubli du filtre à eau, la gestion un peu à l’arrache du réchaud… allez hop!

on se remet en situation, histoire de voir la progression, ce qui marche, ce qui marche moins bien… il ne sera pas dit que je m’ennuierai 120mn dans ma vie  !!

le scénario: je suis en ballade, je me perd (c’est… eu… déjà arrivé), je prend la pluie et il faut monter un camps sur le pouce avec peu de matos pour une durée indéterminée… ce qui veut dire gestion d’un abri, d’un feu et de l’eau.

1 choix du matos:

Mini sorties ''rush-craft'' dans Matos et RETEX 001_ma10

poncho/SAK/Firesteel/3 cotons démaquillants usagés (par ma femme hein, j’ai arrêté les soirées extravaganza … )/réchaud/gourde avec quart… le tout porté sur la bête, dans le sénar je n’ai pas de sac.

hop c’est partit, on a pas beaucoup de temps, je cible un coin facile, la pinède sur la crête derrière le château: les forets de résineux sont un peu ma deuxième maison!
en avant

002_dy10 dans Matos et RETEX

bôô hein ?

la ballade revêt directement un côté ludique, car il faut faire attention à pleins de petits détails en chemin
ça par exemple, ça protège pas un peu de petit bois sec ?

003_ar10

004_ca10

en l’absence de ronces, je repère quelques jeunes branches à portée de tisane

005_ti10

Zoé, en tant que doyenne de l’équipe (15ans cette semaine) se charge du choix de l’emplacement (enfin, là on dirait plutôt qu’elle dit  »bon ça va on arrête le cirque là ?)

006_ch10

on est tipar comme ils disent, les djeunes!

007_on10

l’occasion de vous présenter les trois noeuds de ma vie…

la boucle de 8 (pour me la péter cliffhanger, en plus de ma petite veste sans manche et de ma carrure de T-rex)

ça sert à accrocher un coin de la diagonale

008_ty10

la tête d’alouette, qui passe dans la boucle, indéserrable et pourtant easy à défaire, un must… et … hop!

009_ty10

ce qui donne le premier côté

010_1e10

et nous amène en face, avec classe et nonchalance (nan, la drisse ne s’est pas prise dans des brindilles en s’emmêlant/toronnant à mort… c’est l’avantage du reportage photo sur la vidéo!!)

011_2e10

avec le noeud de serrage, qui est à la vie dans les bois ce que Joe Dassin est à la rengaine kitshouille…

012_no10

013_no10

là je le fais au ralenti hein, mais ça prend environ 1mn30 chrono (hors brindilles emmêlées)

vous reconnaîtrez la faîtière en ligne continue sans matériel qu’on nous vante ici:

http://theultimatehang.com/wp-content/uploads/2012/05/no-knot-continuous-ridgeline-tarp.jpg

alors certes c’est marrant à monter, et ça fait très pro…

mais…

comment qu’on fait pour monter le tout sans se mouiller quand on a que son poncho comme abri ET veste de pluie ?

 

… dans cette config, je lui préférerai dorénavant la faîtière simple avec deux petits prusik aux coins, qui de surcroit semble nécéssiter moins de ligne finalement…

presque tada:

015_en10

tada!

016_te10

017_cy10

018_de10

c’est pas un palace, mais on tient bien assis, moyennant un sursac de fortune on doit pouvoir dormir tranquille à 1+matos… par contre avec les chiens… ça me parait tendu

mais je retiens comme bon petit délire pour cet été, en mode  »bivouac sans sac », avec un plaid en laine ça doit passer crème…

*s’imagine déjà dans les feuilles mortes au fond des bois*

 

bref, fi de plans sur la commode, on a pas beaucoup de temps, il pleuvine, tout est trempé… et là il va falloir passer la seconde… à savoir… le feu affraid

 

ci devant, mon candidat au bois gras, ce vieil adversaire !!

019_bo10

préparatifs dans un recueillement tendu – mais au sec -

020_bo10

 

alors mon bois il est gras ou pas ??!!
je vous laisse imaginer l’odeur, on en mangerait

 

021_bo10

 

là je fais le malin, mais je vous dis pas les gros mots, schwouf-schoufs de firesteel et quasi abandon avant de providentiellement arriver à ça:

 

022_dy10

 

il est clair que sans les bouts de cotons j’étais mort (merci ma chérie)… mais bon, vu le contexte très humide…

je m’auto-valide quand même!! cheers
de toute façon c’est moi qui écris… alors…

 

je me mets en quête de ronces… sous la pluie (note pour plus tard: le faire AVANT de monter le poncho)

 

je voulais ajouter quelques épines de pins… ben en fait je suis assez déçu, les feuilles de ronces seules sont bien meilleures en fait
là j’ai trouvé que des vertes, grrr, normalement il faut privilégier celles déjà noircies, plus riches en tanin

bon, en même temps j’étais en train de me faire rincer, alors j’ai pas cherché des heures non plus

023_le10

024_pr10

 

et ça donne:

026_le10

027_pr10

 

ça a l’air dégueu comme ça, mais en fait le goût ressemble à la couleur: boisé, très légérement fruité…
c’est pas mal du tout… et ça rattrape très efficacement une eau filtrée un peu à l’arrache… croyez moi sur paroles…

 

029_dy10

 

du coup… l’heure est au bilan… et à la morale de l’histoire:

 

le bushcraft c’est l’école de la patience… 2h pour une runtudju de tisane aux feuilles !!!!!
… vous allez me dire c’est un peu le temps de se faire servir une pizza à Paris le vendredi soir…

 

mais si on rapporte au scénario… je suis toujours perdu, mais à peu près au sec… je bois chaud et la réserve de petit bois sèche dans un coin pour profiter de la (très relative) chaleur et lumière du réchaud, si ça devait se prolonger…

 

je suis en mesure de retourner chercher de l’eau au ruisseau en contrebas, filtrer au shemag et rebouillir à volonté si besoin…
si la situation perdure j’envisagerai une soupe au orties pour manger chaud avant d’abaisser les  »ailes » de l’abri pour la nuit…

 

avec finalement pas grand chose, on est pas si mal…

030_le10

 

 

et celle là c’est cadeau: vous me verrez pas souvent boire de la tisane!!

031_sa10

 

merci à toute l’équipe technique:

032_ma10

 

and remember:

Real men leave no trace!! :hail:

033_le10

 

au revoir, et à bientôt…

générique des citées d’or

 

- edit- suit un retex par article utilisé en +/- mais là je dois aller coucher ma zouzoutte…

À propos de loiseauivre

Musicien et vadrouilleur du dimanche, touche à tout pas trop endimanché...

Voir tous les articles de loiseauivre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Thebestoffice |
Artikensudaf |
Somewhere on earth |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Welcomeny
| Tout sur les voyages en bus
| Studio Prapoutel "Le L...