La balade des 12 matins: Janvier 2016

Allez!!
La neige est partie, il fait froid et gris… mais c’est pas une raison pour se laisser aller…

je me dis que j’aurais dû sortir il y a une semaine, quand ce joli pays d’Emblavez était tout blanc… je rêvasse de Loire gelée, de rando dans la neige…

et bien non, cette année l’hiver nous fait faux bond, inquiétant lapin qu’il nous pose là…
et si il ne revenait jamais ?

A cause de nous, à cause de l’inconscience collective… tout ça pour le confort matériel, la course au  »progrès »… tout ça pour le pouvoir de l’argent ?

Je pars maussade pour mon tour habituel, en me disant que la brume qui tarde à se lever et la lumière blafarde auront peut-être le mérite d’un certain de romantisme…

le château des vampires, sous son jour grisouillou, brrr…

La balade des 12 matins:  Janvier 2016 dans Bivouac musical et vadrouilles 001_ch10

mon rendez vous du printemps prochain, que je piste à chaque passage…
aujourd’hui la terre est trop sèche pour relever les empreintes… mais… je finirai par t’avoir, petit camarade invisible

002_le12 dans Bivouac musical et vadrouilles

arrivée brumeuse sur le premier étang, dont le niveau me semble préoccupant

003_ar12

difficile de rendre cette lumière fuyante, je fais plusieurs tentatives pour capturer les crêtes embrumées

004_le10

aujourd’hui, l’étang me parait triste, la végétation moribonde peine à camoufler la civilisation qui m’entoure de toutes part

c’est ce que j’aime d’habitude dans cette balade, ce sentiment de solitude, ce bol de nature à deux pas de la maison

mon regard se porte plus volontiers du côté gauche, la rivière Loire, fil d’Ariane de la plupart de mes sorties, ici elle est encore belle et sauvage

005_la10

petit posage, quelques clichés du village de Saint Vincent, privé de ses collines

006_sa10

La végétation éparse laisse entrevoir le ravin du suc de Courniol, qu’il me faudra explorer plus avant aux beaux jours

007_le11

l’occasion pour moi de digresser sur cette charmante particularité propre aux zones volcaniques, qui donnent des résultats surprenants, voir assez spectaculaires.

ici le ravin de Corbeuf, aux abords de Rosières, où je travaille:

(photo du net, pas de moi, mais j’en ai des dizaines à toutes les saisons en stock, me cherchez pas!)

6282841889_cba3d98bb5

heum… reprenons, voulez vous!

L’arbre aux oiseaux est redevenu le HLM à cormorans que l’on connait!
les foulques, à ses pieds, emplissent de nouveau l’espace sonore de leurs commérages incessants

008_l_10

ah, tient… une vieille connaissance est de retour!

la mouette-feignasse, et sa copine (d’habitude elle vont par paire) qui squattent ici toute l’année, faisant fi de toutes ces histoires fatigantes de migration…

on est bien ici, hein mon tintin, je vois pas de raison pour aller s’emmerder à la mer, les plages bondées, les pieds plein de sable, tout ça…

elles trainent les deux autour de la maison, je les croise souvent en canoé
bon, à main levée, il fait ce qu’il peut hein…

009_la12

et pour finir, bien sûr, tradition oblige… la photo de chien!!

010_la12

au revoir… et à bientôt

*générique des citées d’or*

À propos de loiseauivre

Musicien et vadrouilleur du dimanche, touche à tout pas trop endimanché...

Voir tous les articles de loiseauivre

Une réponse à “La balade des 12 matins: Janvier 2016”

  1. Roger Murtaugh Dit :

    J’en étais sûr.
    Ils ont mis du poète dans tes nuggets, à la cantine.
    Je vois pas d’autre explication.

    (chouettes, les tofs !)

    Répondre

Laisser un commentaire

Thebestoffice |
Artikensudaf |
Somewhere on earth |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Welcomeny
| Tout sur les voyages en bus
| Studio Prapoutel "Le L...